Saida Barkat Daoud

Saida Barkat DaoudFounder / Executive director

Doctorante à l'Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain de l'EHESS à Paris, Saida Barkat Daoud mène une recherche sociologique sur le dispositif de la chirurgie des mutilations sexuelles en France. Elle étudie les discours & les pratiques médicales à propos de la définition des protocoles de prise en charge des femmes excisées en transposition du clitoris ; le discours sur l'excision dans l'espace social & moral français ; & enfin les expériences incorporées de la lame chez les jeunes femmes excisées (soutenance à l'automne).

Dans le cadre de sa thèse, elle a coordonné le 1ère conférence internationale sur la prise en charge des femmes excisées à Paris le 28 janvier 2015. Au cours de son enquête de terrain, elle a décelé chez les jeunes femmes le désarroi crée par l'absence d'information scientifique validé sur les effets de la lame sur leur corps, leur sexualité, les incidences sur leur santé. baadon est né du souci de leur transmettre et de partager avec elles les savoirs, les controverses disponibles sur ces sujets de première importance pour leurs jeunes vies d'adulte, sous des formats numériques adaptées à leurs modalités d'apprentissage, favorisant également leur participation à la production collaborative de ces savoirs. Latourienne, le Media lab lui apparaît comme l'un des meilleurs moyens, par le travail sur les archives passées et présentes de l'altération du sexe des femmes, d'ouvrir et de féconder à des imaginaires et des récits alternatifs de ces expériences de la violence l'espace démocratique du débat sur la sexualité, le corps des femmes excisées. En ce sens, baadon a été conçue comme un outil dédié aux jeunes femmes excisées françaises & afropéennes et une invitation qui leur est faite de penser et de panser leur devenir.